Le 22 Février 2014, les saintes reliques de saint Gabriel Confesseur et Fol-en-Christ, ont été ensevelies de nouveau avec tous les honneurs dans l’église de la Transfiguration conformément à la décision du Saint Synode de l’Eglise Orthodoxe Apostolique Géorgienne.

Saint Gabriel Confesseur et Fol-en-Christ




Miracle du saint Fol-en-Christ Gabriel de Géorgie au Monastère de Samtavro (Géorgie)

Du béton avait été coulé sur la nouvelle tombe de saint Gabriel. Le lendemain matin (8/21 octobre 2015), l'Archimandrite Kirion, d'autres personnes parmi lesquelles les ouvriers et les moniales, furent témoins de l'apparition de l'image du saint moine Gabriel sur le béton!

Des photos furent prises (voir ci-dessus).

Le Patriarche Elie II se rendit bientôt en visite au monastère. Tout le monde fut heureux d'une telle apparition de saint Gabriel

Saint Gabriel prie Dieu pour nous!






Un mouchoir pour le saint : Souvenir du saint Fol-en-Christ Gabriel [Ourguébadzé] - Constantin Tservadzé


Saint Gabriel [Ourguébadzé] donna par sa vie un exemple très élevé de la qualité de staretz. Il possédait le don de prophétie conféré par Dieu. Il prêchait la Parole du Seigneur, chantait, dansait, pleurait, riait, plaisantait, réprimandait, interdisait, instruisait, priait, pleurait encore, riait de nouveau... Il fallait vivre avec lui quelques mois pour apprendre comment comprendre la profondeur de son monde intérieur, et ne pas être scandalisé par ses étranges actes de folie en Christ. En lui était une force devant laquelle les gens se prosternent même maintenant - la force de la prière et de l'amour... (Lire la suite)





                         

Une icône du saint fol-en-Christ Gabriel donne du myrrhon en Géorgie





Mardi 16 décembre 2014

En Géorgie, depuis la fin juillet dans la maison d'une famille, l'icône de saint Gabriel (le Fol-en-Christ contemporain) ruisselle de myrrhon. Cette famille compte deux jeunes enfants et elle est décrite par tous comme étant composée de très bonnes personnes. La femme de la maison où se trouve l'icône dit: "C'est l'icône que j'ai achetée à Pâques. Je l'ai mise dans la position qu'elle mérite dans le coin sacré d'icônes. Il y a environ trois mois, elle a commencé à faire couler du myrrhon. J'ai essuyé l'icône et j'ai remarqué que le tissu était trempé. Un écoulement [de myrrhon] a commencé à couler à très grand débit. Il y avait du myrrhon qui passait sur la surface de l'icône. Une semaine plus tard, j'ai remarqué une fissure dans le verre. Le matin, à 4 heures, j'ai entendu un craquement. Vous pouvez voir comment le myrrhon s'écoule..." Récemment, la famille a montré l'icône au Patriarche Ilia II qui a été très heureux. "Nous avons parlé avec le Patriarche, dit la femme, et il nous a béni. Il a dit que c'était un grand miracle. Nous sommes très curieux de savoir ce que signifie le verre fissuré. Le Patriarche a dit qu'il est évident qu'une grande épreuve nous attend." Le myrrhon est recueilli dans un récipient, car l'écoulement est abondant. Les membres du clergé viennent le prendre pour bénir leurs paroissiens, selon la télévision de l'Eglise orthodoxe géorgienne.

Version française Claude Lopez-Ginisty
http://orthodoxologie.blogspot.ch/2014/12/une-icone-du-saint-fol-en-christ.htm



Video (en géorgien du miracle)

Plusieurs miracles ont été signalés depuis que l'icône de saint Gabriel a commencé a donner du myrrhon. Le myrrhon a un fort parfum de rose et de fleurs.

La première guérison miraculeuse qui s'est passée dans la famille Arsenadzé, qui possède l'icône depuis qu'ils l'ont achetée dans la cathédrale de la Trinité de Tbilissi à Pâques en 2014. Leur petite fille a été diagnostiquée avec le cancer mais les traitements médicaux n'avaient pas de résultats positifs. Lorsque l'icône a commencé a donner du myrrhon, Mme Maka a décidé d'appliquer du myrrhon à sa fille, et miraculeusement la petite Nino a été guérie et a entièrement récupéré du cancer!

Le myrrhon a été appliqué sur le front pour un garçon de 5 ans muet qui a commencé soudainement à parler clairement. Ce miracle a étonné les membres de la famille et les personnes de son entourage.

Mme Lela Ebanoidzé souffrait d'érysipèle aigu sur sa jambe. La blessure était très douloureuse et elle saignait quand elle marchait. Les médecins ont fortement conseillé son alitement total. Mme Lela a miraculeusement été guérie après avoir appliqué du myrrhon sur sa jambe.

Irina Maisuradzé, âgée de 13 ans, est diagnostiquée avec une bradycardie et un bloc AV complet depuis la naissance. Son rythme cardiaque pendant le sommeil est de 22 battements par minute. Lorsque sa mère et elle ont entendu parler de la icône de saint Gabriel qui donne du myrrhon, elles ont décidé de rendre visite à la famille Arsenidzé le 18 Décembre 2014 et de prier devant l'icône miraculeuse. Quand Irina a appliqué le myrrhon, tout à coup la croix sanglante apparut sur son front. Il était impossible d'effacer la croix jusqu'à ce qu'elle disparaisse le lendemain. Le 19 Décembre son petit sac reliquaire avec la terrel de la tombe de saint Gabriel a commencé à saigner et a donner du myrrhon en abondance. La mère de Mme Irina Lika avait eu plus tôt une vision de saint Gabriel qui avait promis de guérir sa fille. Depuis ce temps, elle a refusé la chirurgie prévue à l'hôpital, fait petit sac de reliquaire, brodé une croix et y a mis de la terre de la tombe de saint Gabriel. Irina porte ce petit sac près de son coeur chaque jour avec la foi que Dieu la guérira comme saint Gabriel l'a promis à sa mère. Depuis ce miracle le rythme cardiaque d'Irina a augmenté de 10 battements par minute et il est actuellement d'environ 32 battements par minute. Son état de santé s'améliore progressivement. La terre a cessé de saigner après quelques jours et maintenant elle donne seulement du myrrhon. Il vaut la peine de mentionner que trois petites icônes de Saint Gabriel ont également commencé à saigner et à donner du myrrhon dans la maison de sa famille.

Version française Claude Lopez-Ginisty
orthodoxologie.blogspot.ch










                         

Le 20 décembre 2012, l'archimandrite Gabriel a été glorifié comme Saint confesseur et Fol-en-Christ par l'Eglise Autocéphale Apostolique de Géorgie.
Sa fête est le 2 novembre.



Saint Gabriel confesseur et Fol-en-Christ

Plusieurs personnes témoins des miracles divins du Père Gabriel se sont adressées à la commission synodale pour sa canonisation. Apres avoir étudié la vie du Père Gabriel, Le Saint Synode a statué : Compte tenu de sa vie, de miracles divins accomplis sur son tombeau et de l’ immense amour de paroisse, La commission reconnait à l’unanimité la sainteté de l’ARCHIMANDRITE GABRIEL. (Gabriel Ourguébadzé, 1929-1995) Il est canonisé comme confesseur et fol-en-Christ. Le Tombeau devrait être ouvert et le corps de Saint Gabriel devrait être transféré à l'église de Samtavro. Son Icone devrait également être écrite et le Tropaire rédigé. Sa fête sera célébrée le 2 Novembre.



L'arrêté du Saint-Synode de 7 ( 20) décembre, 2012
www.patriarchate.ge

La réunion du Saint Synode a été ouverte par sa sainteté et sa béatitude, le Catholicos-Patriarche de La Géorgie, Archevêque de Mtskheta et Tbilissi et métropolite de Bichvinta et Abkhazie, Ilia II. Au début de la réunion la prière de Saint Ambroise de Milan a été prononcée. Dans son discours, le Catholicos-Patriarche de Toute La Géorgie a évoqué la situation de L’Eglise géorgienne dès son intronisation patriarcale jusqu'aux derniers jours. Il a souligné que sans l’aide et bénédiction de Dieu, il serait impossible de bâtir et reconstruire tant de couvents et monastères, dont la cathédrale de la Trinité constitue la couronne. Apres le discours du Catholicos-Patriarche de la Géorgie, les questions suivantes ont été abordées:
I la commission du Synode du Patriarcat de Géorgie pour la canonisation des Saints a été chargé d’étudier la vie du clergé (membres particuliers) et des personnes martyrisées sous le régime communiste afin de les présenter aux réunions du Saint Synode.
II Plusieurs personnes témoins des miracles divins du Père Gabriel se sont adressées à la commission synodale pour sa canonisation. Apres avoir étudié la vie du Père Gabriel, Le Saint Synode a statué :
1. Compte tenu de sa vie, de miracles divins accomplis sur son tombeau et de l’ immense amour de paroisse, La commission reconnait à l’unanimité la sainteté de l’ARCHIMANDRITE GABRIEL. (Gabriel Ourguébadzé, 1929-1995) Il est canonisé comme confesseur et fol-en-Christ.
2. Le Tombeau devrait être ouvert et le corps de Saint Gabriel devrait être transféré à l'église de Samtavro. Son Icone devrait également être écrite et le Tropaire rédigé.
3. Sa fête sera célébrée le 2 Novembre.
III D’importants documents et photos du clergé du XIX et du XX siècles ont été soumis à l’examen du Saint Synode. La commission synodale du Patriarcat de Géorgie pour la canonisation sera chargée de les étudier et de les présenter au Saint Synode.
IV Le Catholicos-Patriarche de la Géorgie a abordé la question de l’éducation. Apres le discours de Métropolite Ioané ( Chef du centre de L’éducation ), le Saint Synode a décidé d’assurer le suivi du processus de l’éducation dans le pays.
V Saint Synode a également examiné la situation des centres de la langue géorgienne à l’étranger. La situation a été considérée comme insatisfaisante. Le Centre de la langue géorgienne devrait être crée à l’Université géorgienne auprès du Patriarcat qui va coopérer avec les universités et académies étrangères dans le but de promouvoir la culture et la langue géorgiennes.
VI La décision de Saint Synode: A l’occasion de 80 ème anniversaire et de 35 ème anniversaire de son intronisation, Le chef de l'Eglise orthodoxe géorgienne, Catholicos-Patriarche de toute la Géorgie Ilia II a été décoré de l’ordre de Saint George (ordre suprême de l’Eglise géorgienne) pour l’immense mérite auprès de l’Eglise et du peuple géorgien.




« Car le salaire du péché, c`est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c`est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur ». Romains 6;23

Éclairé par la grâce Divine le Père Gabriel n’a jamais écrit ses enseignements. Ses mots ont été gravés dans le cœur et l’esprit de ses enfants spirituels. Dans ses labeurs, il n’a jamais épargné ni son corps, ni son mental, ni ses oeuvres spirituelles. Qui sait combien de personnes ont été conduit vers le chemin de la Lumière, combien d’entre eux ont été sauvés d’être tombé dans l’abîme des pêchés, combien par des miracles le père a ramené les croyants à la Foi ? Les enfants spirituels souhaitent manifester leur reconnaissance et leur respect envers leur Père bien-aimés. Dans leurs souvenirs ils veulent raconter comment l’Amour de Dieu a été implanté dans les cœurs par l’édification de sa vie et ses sages conseils. Ces enseignements sont éternels, ils sont aujourd’hui une références. Partageons ensemble le trésor impérissable laissé par nos aînés, avec ceux dont les cœurs sont capables de percevoir la vérité.



La Fraternité St Benoît a édité un livret sur des témoignages.
Traduit par Ketevan Dushuashvili;
disponible au monastère st Gény sur simple demande.

Un interview avec la mère Paraskèva, la gardienne de la tombe du Père :
interview avec la Mère Paraskèva


                         


Sur cette vidéo, on peut voir un miracle du père Gabriel. C’est un homme atteint d’une gangrène ; pas assez riche pour des soins en Géorgie ou de faire venir des médicaments d’Europe. Ce miraculé a fait quotidiennement ses prières et une onction avec de l’huile du Saint-Père Gabriel. On peut voir son docteur et les infirmières qui l’ont suivi. Le journaliste qui a fait cette enquête porte un masque lors de sa première entrevue à cause de l’odeur nauséabonde. Vidéo en géorgien mais les images parlent d’elles mêmes !



Interview avec la Mère Paraskèva [PDF]



Interview avec la Mère Paraskèva